Loupe

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés

Accueil

Accueil

Bienvenue à la bibliothèque !

CONFERENCE

Le Rhône, du glacier à la mer

Le Rhône, du glacier à la mer..

Réservez votre journée du 7 septembre. La bibliothèque invite Patrick Huet, écrivain et « fleuve-trotteur ». Auteur de nombreux ouvrages (plus d’une quinzaine), il vous proposera une descente du fleuve Rhône à pied, de sa source à Gletch dans le Valais suisse jusqu’à la mer Méditerranée. En parallèle, il vous racontera l’histoire de la Saône de son origine à Vioménil dans les Vosges, jusqu’à Lyon Confluences où la rivière se fond dans le Rhône. Rencontre avec l’auteur, le matin, dans le hall d’entrée du Forum des associations. Conférence-diaporama à ne pas manquer, le 7 septembre à 15 heures, Premier étage de la Salle des fêtes. Entrée gratuite

le samedi 7 septembre à 15h


Exposition

Bienvenue en région lyonnaise !

Bienvenue à Sathonay-Camp !

Jusqu'au 30 septembre

Quelques ouvrages de l'exposition "Bienvenue en région lyonnaise ! Bienvenue à Sathonay-Camp !"

  1. item 1
    Histoire de Lyon
    Benoit, Bruno
    Éditions des Traboules
    2008
    L'historiographie lyonnaise est riche d'Histoires de Lyon depuis celle du père Ménestrier en 1696. Il était donc nécessaire d'écrire une nouvelle Histoire de Lyon tenant compte des derniers travaux de recherche et accessible par tous. Ce fut notre pari en 2001. Aujourd'hui nous poursuivons cette volonté de rendre l'histoire de Lyon, ville bimillénaire et inscrire au patrimoine mondial de l'UNESCO, encore plus accessible en la publiant en format de poche. Parmi les classiques, citons pour le XIXe siècle les Histoires de Morin, Monfalcon, Steyert et pour le XXe siècle, les volumes dirigés par Kleinclausz, Latreille, Garrier, Pelletier-Rossiaud et Bayard-Cayez. Ces éditions, aujourd'hui épuisées, ne sont disponibles que chez les bouquinistes ou dans les bibliothèques publiques. Il était donc nécessaire d'inaugurer le XXIe siècle à Lyon en publiant une nouvelle Histoire de Lyon pour tous ceux qui cherchent à se renseigner sur l'histoire, riche et complexe, d'une ville bimillénaire, inscrite depuis 1998 au patrimoine mondial de l'humanité. Ecrire l'histoire de Lyon, c'est inscrire une histoire de ville dans la longue durée, de la Romanité la République française. Il est évident, niais il est bon de le rappeler, que ce travail d'histoire urbaine met l'accent sur la dimension lyonnaise des événements. De ce fait, notre démarche surévalue l'histoire locale par rapport à l'histoire nationale, puisqu'elle met Lyon au centre de notre travail. C'est pour cette raison qu'il nous est apparu bon de rappeler, de temps à autre, la trame des événements nationaux. Cette Histoire de Lyon est divisée en six grandes parties : Lyon sous les Romains, Lyon médiéval, Lyon sous la Renaissance, Lyon sous les Bourbons, Lyon révolutionnaire et Lyon contemporain. Chacune de ces parties commence par une synthèse de la période étudiée et se termine par une chronologie. Ces six parties se déclinent en tableaux, cinquante-et-un au total, et chacun d'entre eux s'ouvre par quelques lignes qui présentent le contexte lyonnais et national, voire européen. Chaque tableau se termine par une rubrique Varia pouvant comprendre tableaux, textes et portraits. Cette histoire de Lyon, cherche à reconduire l'expérience menée la fin du XIXe siècle par Auguste Bleton dans son Histoire populaire de Lyon. Ce choix, que nous assumons, nous a obligé valoriser certains points, tout en espérant n'en avoir négligé aucun.
  2. item 2
    Histoires, légendes et anecdotes à propos des rues de Lyon : avec indication de ce qu'on peut y remarquer en les parcourant
    Maynard, Louis
    Éditions des Traboules
    2003
    C'est en véritable amoureux de Lyon que Louis-Séraphin Maynard a parcouru inlassablement les rues, les quais et les traboules de la ville. Esprit curieux et méthodique il a recherché dans ce dédale tout ce qui évoquait et symbolisait l'histoire locale, s'attardant avec délices aux raisons des lieudits et redécouvrant avec nostalgie les gloires oubliées. S'il est une cité où il est enchanteur de se déplacer à pieds, ne serait-ce que par la mise en place somptueuse des fleuves et de collines, c'est bien Lyon dont le passé est, par ailleurs, si riche d'enseignements, que toute visite peut avoir le caractère d'une flânerie inspirée et d'une promenade éclairée. A en juger par toutes les artères qui depuis la première édition de ce guide incomparable (1922) ont changé de nom, on imaginerait que Lyon n'aura jamais assez de rues pour célébrer ses grands hommes ! Louis Maynard sait faire revivre ceux-ci mais il s'attache également à nous montrer le détail architectural, imposte, galerie ou cartouche, qui mérite une halte et suggère urge réflexion.
  3. item 3
    Les grandes villes d'art en Rhône-Alpes et leurs terroirs : des circuits de découverte au départ de Lyon, Saint-Étienne, Grenoble, Chambéry, Annecy
    Jonte-Hornecker, Marie-France
    Glénat
    2001
    Circuits de découverte au départ de Lyon, Saint-Etienne, Grenoble, Chambéry et Annecy. Avec ses huit départements, Rhône-Alpes est riche d'innombrables villes et villages remarquables et d'un environnement naturel d'une infinie variété. à défaut de prétendre explorer cette vaste région dans son intégralité, ce guide propose une sélection de circuits au départ des grandes villes d'art que sont Annecy, Chambéry, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne. Après savoir goüûté au charme de leurs monuments, de leurs rues et de leurs musées, le visiteur, qu'il dispose d'un week-end ou d'une petite semaine est invité à s'évader vers les terroirs qui environnent ces villes et qui leur ont donné leur caractère. La proposition est alléchante, qui permet d'associer au cours d'un même court séjour, découverte culturelle et excursions vers des sites naturels remarquables, au premier rang desquels les Parcs Naturels Régionaux des Bauges, de la Chartreuse, du Pilat, et du Vercors. Ainsi, un séjour à Lyon, après la découverte des circuits du Patrimoine mondial, nous emmènera-t-il vers le Beaujolais et la Dombes. à partir d'Annecy, il sera possible de sillonner les rives du lac, la partie nord du massif des Bauges et le Semnoz, et la route des ducs de Savoie. Après la visite de Chambéry, les journées suivantes seront consacrées au lac du Bourget, à Aix-les-Bains, à la partie sud du massif des Bauges, au massif de la, Chartreuse et à la combe de Savoie. Autour de Grenoble, les massifs de la Chartreuse et du Vercors, ainsi que le Grésivaudan offriront de merveilleux itinéraires de découverte. Enfin, une visite à Saint-étienne sera l'occasion de parcourir les gorges de la Loire et le massif du Pilat. La présentation des villes, comme celle des circuits à la journée vers leurs terroirs, comporte toutes les informations concernant la visite des monuments incontournables mais aussi des lieux plus insolites (horaires d'ouverture, coordonnées, et même kilométrage des itinéraires). Cette proposition de découverte de Rhône-Alpes, parmi tant d'autres possibles, souligne combien richesses naturelles et culturelles contribuent de manière indissociable à faire de cette région une des plus belles d'Europe.
  4. item 4
    Lyon et ses musées : département du Rhône, Grand Lyon, guide
    Neyret, Régis
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2011
    Partir à la découverte des richesses insoupçonnables des quelque 50 musées ou lieux de mémoire de Lyon et du département du Rhône, c'est aussi découvrir la ville et ses environs autrement. Le premier musée de Lyon fut celui des Beaux-Arts, ouvert en 1802 dans l'ancienne abbaye royale des Dames de Saint-Pierre. Suivi, au milieu du siècle, par le musée d'Art et d'Industrie installé dans le palais de la Bourse par la Chambre de commerce et d'industrie de Lyon. Le muséum d'Histoire naturelle fut ouvert, lui, en 1919. Quant au musée historique de la ville, aujourd'hui Musée Gadagne, il fut inauguré en 1921. Enfin, le musée des Tissus prit possession de l'ancien hôtel de Villeroy en 1946. Aujourd'hui, petits et grands musées de Lyon et du département du Rhône couvrent tous les champs scientifiques et artistiques et attirent chaque année un public de plus en plus nombreux, pour lequel a été créée la déjà célèbre Nuit des musées, sans oublier les non moins appréciées Journées européennes du patrimoine.
  5. item 5
    Histoires de Lyon (2) : Histoires de Lyon. 2
    Deliglia, Florent
    Lyon Capitale
    2014
    Les Histoires de Lyon sont de retour. Découvrez sept nouvelles aventures plongeant leurs racines à travers 2 000 ans d'histoire. Ce deuxième volume n'est pas une suite, mais bien un nouveau voyage dans le temps. Le livre que vous tenez entre vos mains est notre déclaration d'amour à cette histoire riche, parfois triste, mais toujours marquée par l'espoir. Des auteurs de BD lyonnais adaptent en images les événements qui ont marqué la ville et vous offrent une passionnante rétrospective.
  6. item 6
    La vie illustrée à Lyon de 1900 à 1937
    Sambardier, Pétrus
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2003
    En 1939, un an après sa disparition, les Amis de Pétrus Sambardier avaient l'heureuse idée de rassembler en un volume préfacé par Edouard Herriot quelques-unes de ses chroniques spirituelles qui avaient fait la joie des lecteurs lyonnais, dans ce style particulier qui conserve à notre dialecte local sa saveur familière. Pétrus Sambardier défendait envers et contre tout sa ville, son quartier de la Croix-Rousse et ses concitoyens, dont il démontrait les solides vertus sans pédantisme, mais non sans signaler avec ironie lacunes ou erreurs. On relira avec émotion ces pages choisies dont beaucoup sont des petits chefs d'oeuvres. Les sujets sont humbles : le tramway, le trolleybus, les bains du Rhône et de la Saône, le bain aux chevaux, la Place du Pont, la boutique, les cafés d'autrefois... Nul mieux que Sambardier n'a raconté le charme des vieilles maisons de la Grand'Côte, de ces quartiers typés, surtout ceux où se parle le langage canut... Et puis, pour accompagner cette sélection, Guy et Marjorie Borgé ont ouvert leur inestimable collection photographique. Les propos de Pétrus Sambardier sont illustrés de deux cents clichés comme s'il avait été suivi pas à pas au long de ses promenades.
  7. item 7
    Guide de Lyon et ses murs peints réalisés par Cité de la Création : Edition bilingue français-anglais
    Poirieux, Corinne
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2005
    Chaque quartier de Lyon affiche sa propre identité. Et les murs peints, identitaires et historiques de Cité de la Création, font aujourd'hui partie de la ville. La soixantaine de fresques de Lyon et de ses environs révélées dans ce guide dévoile l'histoire et l'âme de ces lieux. Et puis, découvrez les passerelles indispensables à la connaissance de la ville, en fin de chaque chapitre : lieux incontournables, insolites ou méconnus, visites traditionnelles, jamais loin d'une fresque, toujours dans le but de compléter la visite. Conçu pour une visite ludique, efficace et originale, ce guide utilise les murs peints comme fil conducteur. Tirez le fil...
  8. item 8
    Guide de Lyon et de ses traboules : Editions bilingue français-anglais.
    Poirieux, Corinne
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2009
    Pour découvrir la ville autrement, rien de tel que la visite des traboules. La ville secrète s'y dévoile, celle de la Renaissance, dans le Vieux-Lyon surtout, celle des canuts de la Fabrique lyonnaise sur les pentes de la Croix-Rousse, celle que les grands travaux d'urbanisme ont façonnée, dans la Presqu'île, à l'époque où il fallait assainir pour mieux grandir... Lyon est bien la ville aux 500 cours et traboules, et il devenait urgent de conduire les visiteurs parmi celles, encore visitables, qui restituent l'âme de Lyon et de ses habitants. Nous guidons les pas de nos lecteurs, en marge de 135 traboules répertoriées, vers les sites ou monuments à ne pas manquer dans le cadre d'une approche générale de la ville. Les traboules de Lyon sont inventoriées et protégées, elles demeuraient cependant méconnues dans leur fonctionnalité, leur environnement, leur géographie et leur histoire... La visite se fait à pied, exclusivement!
  9. item 9
    Cent ans de crimes à Lyon : Lyon criminel
    Chauvy, Gérard
    Éditions des Traboules
    2005
    Ce qui paraissait vrai, il y a quelques années déjà, pour le roman policier, le serait-il aussi en réalité, dans le domaine criminel ? Ou bien, par excès de nostalgie, serions nous trop facilement portés à croire que le crime n'est plus ce qu'il a été ? Les Apaches et les bandits en automobile de la Belle Epoque, les assassins dépeceurs de leurs victimes enfouies dans des malles sanglantes, l'énigme du meurtre sans cadavre ou sans mobile apparent, le mythe de la veuve, la guillotine, l'assassinat mystérieux d'un notable de quartier, le gang des tractions avant, les meurtres sordides de femmes seules et enfin l'ère des caïds du Milieu, intouchables grâce à leurs relations, voilà qui donne une liste à glacer le sang. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ? Des histoires. Ou plutôt une Histoire avec un H majuscule. Car, comme pour le roman d'énigme policière, nous avons l'impression que, pour l'essentiel, après cela, tout a été vu, entendu et su. Le genre paraît épuisé. Il faut beaucoup d'imagination ou d'ingrédients neufs pour réutiliser sans copier banalement, la recette qui a servi de base à ces intrigantes littératures que ces conduites criminelles ont inspiré et qui tenait en trois questions ; Qui a tué ? Comment a-t-il tué ? Comment sera-t-il découvert ?. Gérard Chauvy est historien et journaliste.
  10. item 10
    Les lieux secrets de la Résistance : Lyon, 1940-1944
    Association des amis du Centre d'histoire de la Résistance et de la déportation
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2015
    «De toutes les villes de France, Lyon restera, sans aucun doute, celle dont le nom aura été associé plus étroitement et plus constamment qu'aucune autre à l'épopée de la Résistance.» Ces mots d'Henri Noguères, historien de la Résistance, prennent tout leur sens à la lecture de cet ouvrage listant les «Lieux secrets de la Résistance» précédés d'une chronologie précise des faits durant la période 1940-1945. Réalisé par l'Association des Amis du Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation, ce travail comble un vide, la plupart des faits liés à cette période sombre et néanmoins glorieuse de l'Histoire de Lyon, se déroulant dans la plus grande discrétion et dans des lieux tenus cachés. C'est en plongeant dans les références bibliographiques, dans les archives privées, dans les témoignages, ou encore dans les dépositions aux différents procès d'après-guerre que cette liste, qui se veut non exhaustive, a pu être dressée. Différents parcours possibles pour les adeptes des circuits complètent la présentation sobre d'une époque tragique durant laquelle la résistance à l'Occupation s'est construite et a conquis héroïquement sa légitimité à revendiquer pour Lyon le titre de «Capitale de la Résistance»...
  11. item 11
    Parcours-aventure dans Lyon : Parcours-aventure dans Lyon. Sur les pas du lion à la Tête d'Or
    Plas-Schwoerer, Bernadette
    EnigmAlyon
    2011
    Qui est donc Mrs Gray? Où se trouve-t-elle? Pourquoi César s'est-il enfui? Voici le début d'une nouvelle enquête pour Claire, Lancelot et Romain, à laquelle vous êtes invités à participer. Avec eux, parcourez de long en large le Parc de la Tête d'Or et découvrez quelques uns de ses secrets, tant historiques que relatifs à ses hôtes : animaux du zoo et plantes de toutes espèces. Mais surtout, il s'agit de déjouer le complot de Barbara Rapacia... Un jeu de piste avec questions-réponses pour une découverte en famille, avec des copains, ou à l'occasion d'un anniversaire.
  12. item 12
    Lyon, les années 40
    Chauvy, Gérard
    La Taillanderie
    2004
    Le journal Le Progrès ouvre ses archives photographiques. De 1940 à 1949, ont défilé devant l'objectif de nos reporters de guerre, l'Occupation, la Libération, les joies d'une paix recouvrée dans la douleur et dont les lendemains, bien que prometteurs, conservent encore un goüût amer. De l'événement aux gestes quotidiens, des visages de ceux qui ont fait l'histoire aux portraits spontanés d'acteurs anonymes, ces photos, grâce au talent de leurs auteurs, font revivre le Lyon des années 40 .
  13. item 13
    Lyonnais de l'aventure : Ils ont osé...
    Butin, Jean
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2005
    Depuis le XVIe siècle, Lyon, ville de commerce, se devait d'être ouverte au monde, d'encourager initiatives et innovations, pour découvrir et conquérir de nouveaux marchés. La ville allait donner naissance à Pierre Poivre, vagabond des mers, au Major Martin, à Joseph Sève, devenu Soliman Pacha au Moyen-Orient. Bien d'autres Lyonnais allaient se faire missionnaires, explorateurs, ou simplement agents commerciaux dans de lointains pays... Au XIXe siècle, le Lyonnais se faisait aussi homme d'affaires, et l'on songe à Arlès-Dufour, Henri Germain, Ulysse Pyla, pour ne rien dire des Guimet, Lumière, et autres Berliet... Chez ces esprits entreprenants, l'aventure avait consisté à secouer chez leurs compatriotes le poids du conservatisme, de la tradition, de l'inertie. Proche de cet esprit indépendant et frondeur, n'oublions pas l'esprit risque tout qui a caractérisé nombre de Lyonnais dans les domaines les plus variés. Ainsi un Ampère, un Thimonnier, et les grands pionniers de la chirurgie que furent Carrel, Leriche, Santy et Marion. Tels furent ces Lyonnais qui, à travers les siècles et dans les domaines les plus divers, osèrent s'écarter des routes fréquentées et des chemins battus. Ils allèrent jusqu'au bout de leurs propres limites, et parfois même au-delà.
  14. item 14
    Lyon 5e arrondissement : aux origines de la ville
    Pelletier, André
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2015
    L'histoire officielle de Lyon commence dans le 5e arrondissement, à Fourvière, avec la fondation de la colonie de Lugdunum, qui devient vite une capitale. Au bord de la Saône, un nouveau quartier prend de l'ampleur à partir du IVe siècle et sur la colline, deux églises sont construites au siècle suivant, sur le site de l'ancienne nécropole romaine de Saint-Just/Saint-Irénée. Au XIIIe siècle, deux conciles eurent lieu à Lyon, dans l'arrondissement, et pas moins de dix papes y séjournèrent. Henri IV s'y maria en 1600. Et si la Renaissance marque l'âge d'or de Lyon, donc du Vieux-Lyon, c'est au XVIIe siècle que les couvents s'approprient la colline, surtout parce qu'il n'y a plus de place pour les accueillir dans la Presqu'île ! La dégradation aussi bien architecturale que sociale du Vieux-Lyon depuis le début du XXe siècle faillit lui être fatale, mais aujourd'hui, le 5'arrondissement est fier de son quartier Renaissance, de ses théâtres romains et de sa basilique, du «Plateau» enfin, qui continue son développement urbanistique entamé au siècle dernier autour du Point-du-Jour. Cette richesse architecturale a permis à une grande partie de l'arrondissement d'être inscrite, avec la Presqu'île, dans le périmètre classé par l'UNESCO en 1998 au titre du Patrimoine Mondial de l'Humanité.
  15. item 15
    Lumières de Lyon : 8 décembre, fêtes des lumières
    Djaoui, Michel
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2014
    Depuis plus de 150 ans, pour leurs illuminations du 8 décembre, les Lyonnais disposent sur leurs fenêtres à la nuit tombée, en hommage à la Vierge ou tout simplement par tradition, des lumignons, petites bougies tremblotantes dans un verre opaque ou de couleur. Puis ils se retrouvent par milliers, dans les rues parées de lumière pour une célébration de la ville et de ses atouts. Cette fête-là, les Lyonnais en ont toujours été les acteurs... Depuis 15 ans, devenue Fête des Lumières, elle éblouit plusieurs millions de spectateurs, chaque année et sur quatre jours. Ce livre rend hommage à ces 15 années de Lumières, dans ce qu'elles ont présenté de plus éclatant, de plus innovant ! Seul un photographe de talent pouvait ainsi exalter le brio des concepteurs-lumière, des mises en scène les plus éblouissantes aux expérimentations étudiantes les plus discrètes. Michel Djaoui est de ceux-là.
  16. item 16
    Guignol : les Mourguet
    Fournel, Paul
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2008
    Guignol est le plus célèbre des Lyonnais... Laurent Mourguet l'a inventé en 1808, à Lyon. Canut au chômage, il ne savait pas écrire, mais il savait improviser, sculpter, jouer, captiver un auditoire. Il savait aussi enseigner : il fit de ses enfants des disciples et, en deux générations de Mourguet, Guignol devint une marionnette mondialement connue. L'histoire de cette famille de marionnettistes, les Mourguet, court sur cinq générations, et croise aussi bien celle du petit peuple lyonnais que celle de la bourgeoise locale et des célébrités parisiennes. Histoire où l'humour le dispute à la mauvaise humeur, où un système dramatique et commercial original fricote avec le politique et le social. Histoire d'artistes modestes, de marionnettes et de décors superbes, de vieux parler lyonnais, de canevas et de textes dramatiques d'une impeccable efficacité. Dans le cœur de chaque Lyonnais, un Guignol qui sommeille... Ce Guignol-là est né il y a deux cents ans... Un ouvrage de référence pour un symbole de lyonnitude auquel on a envie de redonner la parole !
  17. item 17
    Lyon et ses pauvres au Moyen âge : 1350-1500
    Gonthier, Nicole
    Éditions l'Hermès
    1978
  18. item 18
    Lyon quiz : 300 questions pour (re)découvrir la cité des canuts
    Zalmanski, Alain
    les Beaux jours
    2009
    Etes-vous d'humeur à jouer ? Rien de plus facile à Lyon dont l'histoire, la géographie, les personnages, la gastronomie, la langue ou la culture offrent la matière d'une foule de questions. En voici 300 pour s'amuser seul ou entre amis et découvrir qu'on est loin de tout connaître de la capitale des Gaules.
  19. item 19
    Lyon, 100 sorties cool avec les enfants
    Barberon, Sindy
    les Beaux jours
    2014
    Participer à une chasse au trésor dans une grotte peuplée de stalagmites géants, contempler les étoiles à la lunette équatoriale, arpenter la ville à vélo pour résoudre une mystérieuse énigme, tester des centaines de jeux de société autour d'un chocolat chaud, observer à la loupe de fascinantes oeuvres miniatures, percer les mystères du métier de sapeur-pompier, faire soi-même sa cueillette de fruits et légumes, explorer les coulisses et la salle des costumes d'un célèbre théâtre... De Art à Voitures en passant par Histoire, Marionnettes ou Sport, les passions enfantines sont autant de fils d'Ariane à dérouler dans les musées, monuments et parcs de Lyon. A vous de jouer maintenant, au gré de votre inspiration et des goüûts de vos enfants !
  20. item 20
    Voyages au coeur de Lyon
    Gerdil, Yolande
    De Borée
    2004
  21. item 21
    Les dynasties lyonnaises : des Morin-Pons aux Mérieux, du XIXe siècle à nos jours
    Angleraud, Bernadette
    Perrin
    2003
    La soie, les débuts du cinéma, la gastronomie, autant d'éléments qui évoquent l'image de Lyon et reflètent la diversité de ses activités. Le textile, en effet, ne représente qu'une des cordes à l'arc de la métropole lyonnaise, dont le tissu économique intègre aussi bien la construction automobile, la chimie que les brasseries ou la bijouterie-joaillerie. Derrière ces secteurs, il y a des familles qui, des lendemains de la Révolution française jusqu'à nos jours, se sont constituées en dynasties industrielles, faisant évoluer leur maison au gré des mutations économiques et sociales dans un contexte régional et national. A travers l'histoire de leurs entreprises, de leur existence quotidienne et de leurs choix de vie, il s'agit de les accompagner et de percer les secrets de leur longévité. Il en ressort qu'il n'y a pas un modèle unique du patron lyonnais. Si la figure du soyeux retranché dans son fief de la Presqu'île représente une facette du patronat lyonnais, les industriels des nouveaux secteurs de la construction électrique ou automobile installés fièrement sur la rive gauche du Rhône en sont une autre. Au-delà des diversités, on verra percer un certain nombre de traits communs à ces dynasties industrielles dont le nom se confond avec l'histoire de la ville.
  22. item 22
    Lyon et ses cimetières : guide
    Bertin, Dominique
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2013
    Visiter les cimetières de Lyon, pourquoi pas ? Les cimetières disent tout autant sur l'art que les oeuvres monumentales habituellement reconnues dans les villes. Ne parle-t-on pas d'ailleurs d'art funéraire ? Ce guide est une approche dans le domaine de l'art des architectes et des sculpteurs qui se sont exprimés dans les cimetières lyonnais par une gamme importante d'ceuvres, de la plus modeste à la plus remarquable. Il propose la découverte de ce patrimoine douloureusement familier pour certains, méconnu pour d'autres, en de multiples pages, souvent modestes, toujours émouvantes, qui ont tissé l'histoire de la ville. Ne sont pas écartés, bien évidemment, la mémoire de personnages illustres et les notices biographiques qui leur sont consacrées. Afin de sensibiliser les curieux aux oeuvres quelquefois exceptionnelles des cimetières de Lyon, ce guide s'attache à une lecture stylistique, esthétique et iconographique. Parcourir un cimetière permet de renouer avec une culture et un passé, de la même manière que l'architecture et les arts du décor témoignent de leur place dans la ville. Visiter les cimetières lyonnais, c'est découvrir la ville autrement, c'est entrer dans l'histoire des hommes d'une autre façon, c'est côtoyer quelques moments de l'histoire des arts. Au lecteur promeneur de faire ses propres découvertes au fil des allées !
  23. item 23
    Guide de la rose à Lyon dans le Rhône et en Rhône-Alpes
    Eberhard, Pierrick
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2015
    Pour découvrir la ville autrement, les chemins de la rose sont tout aussi essentiels que ceux de la soie, parce qu'ils parlent d'un Lyon que la plupart des Lyonnais ne peuvent pas connaître, secret et oublié, ce Lyon du XIXe siècle qui consacra la ville capitale mondiale de la rose dans un cercle très fermé bien qu'en relation avec tous les pays du monde ! Pourquoi Lyon ? Parce que le climat s'y prête, la nature des sols également, parce que l'impératrice Joséphine se pencha un jour de 1796 sur le berceau de son Jardin des Plantes et lui a donna ses plus beaux spécimens, parce que la Soie et les peintres des fleurs furent des vecteurs à nul autre pareils pour la gloire de la Rose, parce qu'elle représenta vite un secteur économique en pleine expansion, parce que la ville sut reconnaître en son sein les plus grands des rosiéristes de l'époque, et parce qu'elle donna son nom ou celui de ses quartiers à près de 3 000 roses inventées et sans cesse renouvelées. Décryptage d'une passion qui bouscule encore les initiés, celle de la rose et de ses secrets, à la lumière d'une ville et d'une région auxquelles la rose a tant donné, en plus de trois siècles d'un roman d'amour à découvrir ! Il suffit de tirer le fil, et de découvrir la rose lyonnaise de site en site pour tout savoir et bien comprendre...
  24. item 24
    Lyon, place du Pont : la place des hommes debout
    Begag, Azouz
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2011
    Au cours du temps, la Place du Pont, coeur du quartier de la Guillotière, autrefois gros bourg à l'entrée de Lyon, est devenu quartier populaire et historique où les immigrés qui ont fait escale à Lyon au cours des siècles s'implantent, se retrouvent... De ce carrefour de l'immigration, Russes, Allemands, Grecs, Italiens, Espagnols, Arméniens, juifs, Bulgares, maghrébins ont écrit l'histoire. Bien avant eux, le lieu dérangeait. Il cristallisait les haines, les psychoses et les fantasmes des Lyonnais, qui le considéraient comme un foyer d'infection, de délinquance, de contamination, de rébellion, de prostitution, de clandestinité... Des décennies durant, la place s'est trouvée dans le collimateur des équipes municipales qui ont tenté de la dompter pour la rendre lisse, moins exotique, plus banale. On a parlé de reconquête de ce lieu trop visible, trop bruyant, trop délabré, trop sale, trop central. Comme si c'était un lieu en trop. Mais la Place des Hommes Debout fait de la résistance, encore, toujours. Ici, les hommes ont refusé de plier. Ils sont restés debout. Et l'immeuble-phare érigé au milieu de la place n'a rien changé. La Place, lieu de centralité, reste la Place, lieu de sociabilité. C'est un lieu d'entraide, disent les uns, de confrontations surtout, rétorquent les autres. Le débat continue. L'histoire aussi.
  25. item 25
    La vie d'autrefois à Lyon et dans le Rhône
    Ratonnat, Jean-François
    Editions "Sud-Ouest"
    2001
    La vie d'autrefois à Lyon et dans le Rhône retrace la petite histoire de Lyon au matin du XXe siècle, au temps où nos proches aïeux vivent les bouleversements techniques et sociaux qui serviront d'assises à la société moderne. De l'assassinat du président de la République Sadi Carnot jusqu'au rôle important que tient Lyon pendant la Première Guerre mondiale, de l'école obligatoire à la séparation de l'Eglise et de l'Etat, des mouvements ouvriers à l'avènement d'Edouard Herriot, du déclin de la soierie à l'envol de l'industrie lyonnaise, du vélodrome de la Tête d'Or aux débuts de l'automobile, en passant par le cinématographe des frères Lumière, les spectacles, les sports, les faits divers et bien d'autres choses encore, c'est toute une tranche de vie qui, mêlant les événements les uns aux autres, cimente les bases du Lyon d'aujourd'hui.
  26. item 26
    La colline de la Croix-Rousse
    Barre, Josette
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2007
    La Croix-Rousse constitue l'un des quartiers les plus célèbres, les plus typiques de Lyon. Cette colline qui domine le Rhône et la Saône doit sa célébrité à la soie, aux métiers Jacquard, à ses tisseurs et à leurs révoltes, mais également à son bâti, à ses immeubles hauts, percés de fenêtres nombreuses et régulières. Ce livre retrace les étapes de la formation de ce paysage, l'histoire de ses rues, de ses constructions, de ses habitants au cours de siècles et jusqu'à nos jours. Pourquoi, si proche de Lyon, la Croix-Rousse n'est-elle pas devenue rapidement une annexe de la grande ville tandis qu'au cours du XIXe siècle, elle attire dans sa partie orientale, les lotisseurs, les bâtisseurs, les travailleurs de la soie ? Cette fièvre de construction, cet essor provoquent une rivalité ville-faubourg qui s'achève en 1852. Le Second Empire s'emploie alors à réaliser de grands travaux. Ensuite, la colline n'intéresse plus guère. Le tissage de la soie dépérit. Cependant, depuis quelques décennies, on redécouvre les charmes de ce village croix-roussien et de ses traboules...
  27. item 28
    Lyon, cité du patrimoine mondial : guide
    Poirieux, Corinne
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2015
    Six circuits introduits par un rappel de l'histoire de Lyon, alliant périodicité historique et implantation géographique. Le découpage en 4 parties correspond aux périodes de l'histoire, se rapportant chacune à un quartier. Ce guide insiste sur la particularité de la ville à s'étendre d'ouest en est et sur la découverte des éléments de son patrimoine.
  28. item 30
    Lyon : le Beaujolais, la Dombes, Saint-Étienne
    Manufacture française des pneumatiques Michelin
    Michelin, cartes et guides
    2008
    Venez passer un week-end à Lyon, capitale incontestée de la gastronomie : dans l'écrin de sa Presqu'île, en vous faufilant à travers ses traboules, en escaladant les collines de Fourvière et de Croix-Rousse, à la rencontre de Guignol, dans la quiétude du parc de la Tête-d'Or, un patrimoine extraordinaire vous attend.
  29. item 31
    "Le mur des Canuts" : CitéCréation, une fresque évolutive sur la vie de la Croix-Rousse
    Poirieux, Corinne
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2013
    II est des murs comme des cicatrices, des murs aveugles, des murs que l'on voudrait gommer. Et il est des villes que ces murs laissent indifférentes. II en est d'autres qui les habillent de murs peints, Lyon est de celles-là. Le Mur des Canuts, à la Croix - Rousse, a pris place dans la légende... Il fut longtemps le plus grand trompe - l'oeil d'Europe avec ses 1 200 m2 de surface peinte. Depuis la première version de cette évocation du quartier en 1987, il est devenu fresque évolutive, qui témoigne tous les 10 ans des transformations de la Croix - Rousse, de sa vie quotidienne, sur le temps d'une génération, comme la trace éphémère d'un moment de ville. Dans la troisième version du Mur des Canuts, CitéCréation développe l'aspect d'un quartier agréable à vivre et pionnier en matière de développement durable. Le Mur des Canuts a permis d'édifier des ponts entre les époques et les générations, entre les mémoires d'hier, la vie d'aujourd'hui et l'histoire de demain. L'émotion, la découverte, la poésie, l'histoire, le rêve sont au bout du boulevard, pour tous. Cet ouvrage le décrypte et en raconte l'histoire.
  30. item 32
    Résistance lyonnaise, j'écris ton nom : roman
    Sauvillers, Gabrielle
    l'Harmattan
    2014
    Avec ses venelles et ses traboules, tour à tour poétiques et inquiétantes, la ville de Lyon est ici le décor de ce roman historique sur la Résistance, de 1941 à 1944. Comme dans un film, le récit entraîne le lecteur aux côtés de ces femmes et de ces hommes ordinaires qui ont engagé leur vie dans un combat pour la liberté, dans lequel l'écriture et les idées sont les seules armes. Poètes, journalistes, professeurs et étudiants en lettres, imprimeurs et typographes, mais aussi professeur de danse, artisan aveugle, polytechnicien, pasteur, cultivateur ou mère de famille, les personnages de cette fresque, d'abord esquissés, prennent corps à mesure que les réseaux s'organisent. Résistance lyonnaise, j'écris ton nom redonne vie à ces êtres de chair, dans l'intimité de leur pensée, de leur désir et de leurs actes. A travers vingt tableaux, autant que de strophes composant le poème Liberté, de Paul Eluard, dont il explore les métaphores, Résistance lyonnaise, j'écris ton nom est un hommage aux destinées dont les noms résonnent aujourd'hui encore dans la Capitale de la Résistance, comme : Denise et Jean-Marie Domenach, Gilbert Dru, Louis Adam, André Bollier... mais aussi le poète René Leynaud et son ami Albert Camus.
  31. item 33
    Dans les pas des écrivains en Rhône-Alpes
    Buttin, Anne
    Glénat
    2008
    Les 153 écrivains du XVIe au XXe siècle, célèbres ou moins connus, recensés dans cet ouvrage, ont tous entretenu, à un moment de leur vie ou de leur œuvre, un rapport significatif avec la région Rhône-Alpes. Ce guide, illustré et enrichi de nombreux extraits, nous permet de les rencontrer. Il est aussi une invitation à explorer ce territoire que la littérature n'a cessé de réinventer. Comme un atlas routier, il comporte également des cartes sur lesquelles sont repérés les sites de l'histoire et de la création littéraire en Rhône-Alpes. Pour chaque département (Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Savoie et Haute-Savoie) sont indiqués les lieux de naissance, de résidence ou d'inspiration des auteurs, et des circuits littéraires sont proposés. Sur leurs traces, de villes en châteaux, à travers la diversité des paysages, il nous entraîne à la découverte d'un patrimoine littéraire qui confère un attrait supplémentaire à de nombreux lieux et devrait attiser, chez tous leurs usagers, un désir de littérature.
  32. item 34
    Guide de Lyon des faits divers : de l'Antiquité à nos jours
    Simon-Lénack, Catherine
    Cherche midi
    2005
    Plus de 1 400 événements en 650 lieux (avenues, boulevards, places, rues, etc.). Capitale des Gaules, Lyon est aussi, comme Paris, celle du crime ou du moins des faits divers, tant ils ont marqué la cité. Sans oublier qu'elle fut aussi celle de la Résistance, de la soierie, de l'imprimerie et aujourd'hui de la gastronomie. Le premier fait divers ne fut-il pas, en 64, l'incendie de Lugdunum, quelques mois après celui de Rome ? Et le second, digne de mémoire, la fin tragique en 177 des quarante-huit premiers martyrs chrétiens ? Depuis, il a coulé bien de l'eau sous les ponts du Rhône et de la Saône, mais aussi de l'encre dans les gazettes, pour relater ce que fut à Lyon l'assassinat d'un président de la République, Sadi Carnot, celui d'un juge d'instruction, François Renaud, la disparition d'un notaire, Bernard Galle, l'enlèvement d'un enfant, Christophe Mérieux. Ce livre se lit donc comme un roman policier s'adressant aux touristes qui voudraient découvrir Lyon et ses environs plutôt par ses histoires que par son histoire, mais aux Lyonnais également, s'ils souhaitent redécouvrir leur ville, comparée à Chicago par la presse soviétique dans les années 1970-1980. Avec sa guerre des gangs, sespoliciers ripoux, ses prostituées dans les églises, ses règlements de comptes. Et plus loin dans le temps sa révolte des canuts, ses inondations, ses catastrophes, ses exécutions, plus de mille cinq cents sur la place des Terreaux. Une lecture qui prouvera à ceux pour qui l'insécurité progresse que rien n'a vraiment changé au fil des siècles, pour peu que l'on cherche à savoir ce qui s'est passé dans son arrondissement, son quartier ou sa rue. Et c'est passionnant.
  33. item 35
    Balades domaniales dans la ville de Lyon
    Iacono, Geneviève
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2009
    Cet ouvrage est le fruit d'une démarche pédagogique prenant la forme d'une balade dans LYON, ville inscrite au patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO, aux dimensions historiques, patrimoniales et culturelles particulières. Les notions de propriété publique et d'affectation, critères de la domanialité publique, sont vues à travers des exemples précis relevant des domaines fluvial, ferroviaire, hospitalier, religieux, architectural, artistique. Comment concilier les logiques de protection et de valorisation ? Comment arbitrer les différents conflits d'usage sur le domaine et faire face aux mutations imposées par les exigences sociales et environnementales? Comment construire la ville de demain en intégrant les préoccupations nouvelles, tout en respectant les principes juridiques qui fondent les règles de la domanialité publique ? Comment protéger un patrimoine, transmis par des générations de Lyonnais qui ont façonné une image et une culture de Ville, tout en l'adaptant aux réalités de la modernité? L'objet de cet ouvrage est de rendre accessible à un large public la dimension juridique et les enjeux des politiques publiques de la gestion domaniale. Au-delà de la vision architecturale se profilent des questions juridiques liées à la domanialité publique, elles-mêmes tentatives de réponses et d'arbitrages aux défis économiques, politiques et sociaux spécifiques à chaque époque.
  34. item 36
    Lyon, berceau des sciences vétérinaires
    Bost, Jack
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2005
    L'acte de naissance de l'école vétérinaire de Lyon date de 1761. Fruit des efforts de Claude Bourgelat, cette école fut le premier établissement d'enseignement scientifique permanent à Lyon, ville alors privée d'université. De ses modestes débuts dans le faubourg de la Guillotière à son installation dans les bâtiments de Marcy l'étoile, en passant par sa longue période d'expansion dans le quartier de Vaise, toute l'histoire de l'école est évoquée ici, à travers la vie quotidienne des élèves, les heures difficiles du siège de la ville en 1793 et de l'insurrection des canuts en 1834, les personnalités des directeurs et des professeurs. Histoire des bâtiments et des hommes, analyse des débuts d'une profession, grandes pages de l'histoire de la médecine, le patrimoine historique des médecins des animaux est bien là, à Lyon... Claude Bourgelat est le premier homme à s'être penché sur la biologie et la pathologie animales avec une véritable démarche scientifique.
  35. item 37
    Lyon et les origines du christianisme en Occident
    Richard, François
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2011
    En 177 a lieu dans l'antique Lugdunum, la première persécution contre les chrétiens d'Occident, Rome exceptée. Cet événement est important parce qu'il atteste de l'existence, à Lyon, d'une communauté chrétienne suffisamment nombreuse pour susciter l'hostilité ; d'autre part, il nous révèle les liens qui unissaient les chrétiens d'Occident à ceux d'Orient ; enfin il est la preuve qu'au IIe siècle de notre ère le christianisme a atteint l'extrémité du monde occidental... De nombreuses questions se posent à propos de cette persécution : quel en a été l'élément déclencheur ? Quelle était la composition juridique, sociale, économique de cette première communauté de chrétiens ? Lyon était-elle le siège du premier évêché en Gaule ? N'y avait-il pas d'autres communautés ? Comment la tradition des martyrs de Lyon s'est-elle transmise au fil des siècles au point de faire de Lyon la cité à l'origine du christianisme en Occident ? Blandine, Pothin, Pontique, Biblis, martyrs de 177, font partie de la mémoire collective lyonnaise, et la tradition de la célébration des martyrs de Lyon est toujours restée très forte dans la cité, trouvant son apogée au XIXe siècle. Pour la première fois réunie, une iconographie complète de la présence des martyrs dans le patrimoine lyonnais en atteste. Une étude complète, un ouvrage de référence sur une période importante de l'Histoire de Lyon dont l'âme humaniste de la ville est imprégnée...
  36. item 38
    Poteries de Lyon, 1500-1850 : morceaux choisis du quotidien à Saint-Georges
    Horry, Alban
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2012
    Les fouilles menées de 2002 à 2004 en préalable à la construction du parc Saint-Georges sous la place Benoit-Crépu à Lyon, le long de la Saône, ont livré le lot le plus important de céramiques postérieures au Moyen Age découvert à ce jour dans ta ville. L'édification des quais de Saône, vers 1840, avait éliminé deux îlots d'habitations ceinturant l'ancien Port Sablet. Les innombrables objets exhumés sont tes témoins intimes et parlants d'un passé disparu dans les eaux battant le pied des maisons d'alors. Avec la poterie, riche de ses dizaines de milliers de tessons, les archéologues mettent en lumière des pans entiers de vie passée sur le bord de la rivière. Le site du parc Saint-Georges, avec sa collection exceptionnelle, sert de fil conducteur à cet ouvrage, complété par d'autres céramiques lyonnaises, dont les découvertes nous permettent d'effectuer un voyage dans le temps, sur près de quatre siècles et demi. Un voyage empreint parfois d'exotisme au XVIe siècle, mais aussi intime à l'intérieur des maisons des canuts de Saint- Georges au XIXe siècle. Ces morceaux choisis du quotidien, reflets éclatants de ce que les intérieurs des maisons lyonnaises contenaient d'objets en terre cuite, nous plongent au coeur de l'histoire lyonnaise, celle de nos ancêtres, dans leur vie de tous les jours.
  37. item 39
    Autour de Lyon : Dombes-Bugey-Dauphiné-Pilat-Monts du Lyonnais-Beaujolais
    Rigaux, Jean-Luc
    Libris
    2007
    Pilat, Beaujolais, Dombes, Dauphiné, Lyonnais, Bugey... en Rhône-Alpes, la nature est à portée de main. Ce guide multi-loisirs autour de Lyon vous permettra de découvrir ou redécouvrir autrement les richesses de votre région par la pratique d'activités sportives en pleine nature. 120 balades et randonnées pour tous les goüûts... Jean-Luc Rigaux vous propose une sélection d'itinéraires à pied, à VTT et à vélo pour toute la famille, ainsi que d'autres suggestions de randonnées pour les plus sportifs. Le tout complété par des idées de week-ends, les lieux de baignade, les sites à visiter alentour, et de nombreux encadrés thématiques... Découvrir et s'initier aux autres sports de nature... Randonnée équestre, via ferrata, escalade, raquette à neige, raft, hydrospeed, canoë, parapente... Dans les pages Et si j'essayais ?, vous disposerez de toutes les informations pratiques pour vous initier. L'auteur a sélectionné pour vous des professionnels qualifiés et des sites incontournables pour débuter.
  38. item 40
    Parcours-aventure dans Lyon : Parcours-aventure dans Lyon : Sur la piste de la soie à la Croix-Rousse
    Plas-Schwoerer, Bernadette
    EnigmAlyon
    2008
    Aidez Marcelline à retrouver l'adresse de monsieur Gasparin. Pour cela, menez l'enquête avec elle et ses trois amis à l'époque des Canuts, il y a 200 ans. Réflexion, observation, esprit de curiosité vous seront nécessaires pour explorer à pied et en vous amusant le quartier de la Croix Rousse à Lyon. Un jeu de piste avec des questions-réponses pour une découverte en famille, avec des copains ou à l'occasion d'un anniversaire.
  39. item 41
    Randonnées pédestres dans les monts du Lyonnais : nouveaux circuits balisés
    Sentiers et circuits dans la région lyonnaise
    SECIRELY
    1995
  40. item 42
    Parcours-aventure dans Lyon : Parcours-aventure dans Lyon : sur les pas du roi dans le Vieux Lyon
    Petit, Pascale
    EnigmAlyon
    2010
    Pour leur 3eme aventure, Claire, Lancelot et Romain se trouvent plongés au coeur de la Renaissance dans le quartier historique du Vieux Lyon. Avec eux, faites la connaissance de Quentin et Prunille, et participez aux préparatifs des noces du roi Henri IV. Réflexion, observation, esprit de curiosité vous seront nécessaires pour arriver à l'heure à la cérémonie.
  41. item 43
    Les défenses de Lyon : enceintes et fortifications
    Dallemagne, François
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2006
    Il n'existait pas à ce jour d'ouvrage traitant de l'ensemble des défenses de Lyon, depuis l'origine de la cité jusqu'aux dernières réalisations de la fin du XIXe siècle. Le patrimoine militaire de la ville est abondant pourtant et il commence à susciter beaucoup d'intérêt. Auprès des Lyonnais et de tous les passionnés d'histoire militaire d'abord, qui le connaissent mal, auprès des collectivités locales de l'agglomération lyonnaise ensuite, nouvelles propriétaires de ces vestiges militaires, auprès des associations de défense du patrimoine enfin. Tous portent une attention nouvelle à ces ouvrages fortifiés que les circonstances et la géographie ont placé sur leur territoire. Les replacer dans leur contexte historique, technique et artistique de par la qualité des photographies, dans un réel souci de rendre l'information accessible à tous, n'est pas la moindre des performances de cet ouvrage, qui pose également le problème de l'intégration d'un patrimoine, riche mais fragile, dans l'offre culturelle et touristique de l'agglomération lyonnaise. La notion de la pérennité obligatoire de ces ouvrages, à travers une réutilisation réfléchie et adaptée, est le prolongement de la réflexion... Un ouvrage de référence, une iconographie exceptionnelle, une pléiade d'auteurs confirmés, pour un patrimoine méconnu...
  42. item 44
    La saga lyonnaise des Gadagne
    Lejeune, Édouard
    ELAH
    2004
    Au coeur du Vieux-Lyon, l'hôtel de Gadagne, ses élégantes tourelles et sa cour intérieure sont bien connus des très nombreux visiteurs du musée historique de Lyon ou des amateurs des façades et des mystérieuses traboules de ce quartier Renaissance classé Patrimoine mondial par l'Unesco en 1998. Mais qui sont ces Gadagne, grands banquiers lyonnais d'origine florentine, qui jouèrent un rôle éclatant dans l'histoire lyonnaise et dans celle de la France de la Renaissance ? La saga lyonnaise des Gadagne, que nous présente Edouard Lejeune, raconte le rayonnement mondial de cette grande famille dont l'histoire est liée à celle de la France et permet d'observer l'arrivée à Lyon de ces marchands-banquiers venus d'Italie dès la création des quatre foires annuelles (1463), leur intégration dans la vie de la cité, leur entrée au Consulat, leur accession aux plus hautes charges du royaume, leurs alliances prestigieuses, leur histoire aux accents dramatiques et leur établissement foncier dans un vaste périmètre situé autour de Lyon, dans le Forez, en Provence et dans le Comtat Venaissin, mais aussi en Auvergne, en Bourbonnais et en Bourgogne. Illustration très documentée et plaisante de ce que pouvait être la vie des élites des XVIe au XVIIIe siècles, cet ouvrage nous introduit dans les demeures, jardins et autres étapes de la vie familiale des Gadagne. Préface de Mathieu Méras, Conservateur honoraire des Archives du Rhône. Avant-Propos de Simone Blazy, Conservateur du musée historique de Lyon et du musée international de la Marionnette.
  43. item 45
    Balade à travers Lyon insolite
    Dejean, René
    Éditions des Traboules
    2002
    Dans ce livre, René Dejean nous invite à partager sa passion pour la ville de Lyon. Un Lyon méconnu, énigmatique, pittoresque, poétique, à découvrir au rythme d'une cinquantaine de rues, places, quais et ponts qui nous entraînent de Bellecour à la colline de Fourvière, du quartier de la Croix-Rousse jusqu'au Parc de la Tête d'Or. Une balade étonnante, hors des circuits touristiques classiques, ponctuée d'anecdotes et d'épisodes historiques racontés avec humour qui laissent entrevoir les événements exceptionnels dont Lyon fut le théâtre depuis 2000 ans.
  44. item 46
    Les halles de Lyon : histoire, figures, produits, recettes
    Ezgulian, Sonia
    Stéphane Bachès
    2005
    L'ouvrage les Halles de Lyon retrace l'histoire de la Halle Centrale des Cordeliers déménagée au 102 cours Lafayette. Connue désormais sous le nom de Halles de Lyon, ce marché couvert regorge de produits d'exception de la région Rhônes-Alpes. Quarante-cinq produits sont présentés et accompagnés de recettes de chefs cuisiniers réputés et de gourmets anonymes. Ce beau livre richement illustré présente également une trentaine de portraits des figures emblématiques des Halles de Lyon. Autant de rencontres avec les gardiens infatigables d'un art de vivre précieux et du respect des valeurs du terroir. A consommer sans modération...
  45. item 47
    Histoire de Lyon illustrée
    Gutton, Jean-Pierre
    Le Pérégrinateur
    2008
    Fondée en 43 avant J.-C. sur un site de confluence, Lyon devient rapidement une ville importante. La persécution des chrétiens en 177 lui vaudra son futur titre de primatie des Gaules. 1463 marque, avec le fonctionnement de quatre foires annuelles, le coup d'envoi d'une ère de prospérité économique et de rayonnement culturel. Le premier livre imprimé à Lyon l'est en 1473. Un des foyers de la Renaissance au XVIe siècle, auquel sont attachés les noms de Rabelais, Etienne Dolet, Louise Labé, Maurice Scève, elle devient au XVIIIe siècle capitale de la soie. Réprimée en 1793 par la Convention avec le décret Lyon n'est plus, la ville s'est insurgée contre Paris, ce qui est considéré comme l'acte de naissance de sa construction identitaire sur le plan politique. Au XIXe siècle, marquée en 1831 et 1834 par la révolte des canuts contre un ordre économique et social injuste, elle connaît une forte croissance qui se confirme au XXe siècle. C'est la notion de passage, d'échanges, de distribution qui importe ici. Jules Michelet a écrit à propos de Lyon : Nulle part plus que dans cette ville il n'y eut de rêveurs utopistes. Nulle part on ne chercha autant de solutions nouvelles aux problèmes des destinées humaines.
  46. item 48
    Histoire de Lyon : De la capitale des Gaules à la métropole européenne
    Pelletier, André
    Éditions lyonnaises d'Art et d'histoire
    2007
    Lyon a toujours eu vocation à être capitale. D'abord capitale des Gaules après sa fondation par Munatius Plancus, elle devint aussi celle de la chrétienté gallo-romaine naissante, à partir du martyre de Blandine. Au Moyen Age, devenue ville-frontière entre le Saint-Empire romain germanique et le royaume de France, elle fut annexée à ce dernier. Durant la période de la Renaissance, Lyon accueillit le Roi et la Cour, initia une école de littérature et de poésie avec Louise Labé et Maurice Scève, permit le développement du commerce et de la banque, posa les bases de l'industrie de la soie. Le siège et la prise de la ville en 1793 faillirent anéantir toute ambition. Lyon n'est plus proclamèrent les révolutionnaires. Et pourtant, deux siècles plus tard, Lyon est toujours là, capitale de la région Rhône-Alpes, et s'affirme comme une des grandes métropoles européennes. Elle est devenue entre temps capitale de la soie, capitale de la gastronomie, mais aussi de la Résistance... toutes appellations qui en font, depuis son classement au patrimoine mondial par l'Unesco, une capitale touristique de premier plan. Son histoire mise à jour, et sans cesse renouvelée par les découvertes majeures que livre son sous-sol au fil des chantiers urbains, se devait d'être portée à la connaissance de tous à l'aide d'un ouvrage de référence, bilingue pour satisfaire la demande des visiteurs, venus du monde entier, et toujours séduits par cette ville de caractère.
  47. item 50
    Parcours-aventure dans Lyon : Parcours-aventure dans Lyon : sur la piste du Sesterce à Fourvière
    Petit, Pascale
    EnigmAlyon
    2009
    Votre mission consiste à retrouver avec Laurentius le lieu de fondation de Lugdunum. Pour cela, explorez à pied . et en vous amusant le quartier'de Saint Just - Fourvière à l'époque gallo-romaine Réflexion, observation, esprit de curiosité vous seront nécessaires pour mener l'enquête avec Laurentius et ses trois amis. Un jeu de piste avec questions-réponses pour une découverte en famille, avec des copains, ou à l'occasion d'un anniversaire.

Mur des nouveautés

TiltViewer requires JavaScript and the latest Flash player. Get Flash here.

Horaires

Mardi 15h00-18h30
Mercredi 15h00-18h30
Jeudi 15h00-18h30
Samedi 9h00-12h00

Fermeture durant les vacances de Toussaint, Noël, Printemps et au mois d'août.

Recherche rapide

NOUVEAU

300 magazines à lire chez soi

Rendez vous sur : www.grandlyon.com/biblionum

Utilisez l'identifiant et le mot de passe que nous vous avons fourni lors de votre inscription.


Vous voulez emprunter...

 S'inscrire à la bibliothèque ...

                      ... c'est facile !

L'inscription à la bibliothèque vous permet le jour même, d'emprunter jusqu'à 4 documents pour une durée de 3 semaines.

Il vous suffit de vous munir d'un justificatif de domicile de moins de trois mois et d'une pièce d'identité. La cotisation est de 10 euros pour un an à compter de la date d'inscription.

C'est gratuit pour les moins de 18 ans, les étudiants et les personnes non imposables.

NOUVEAU

Formez-vous à l'anglais, l'allemand ou l'espagnol

Rendez vous sur : www.grandlyon.com/biblionum

Utilisez l'identifiant et le mot de passe que nous vous avons fourni lors de votre inscription.